newwworld Index du Forum
newwworld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Êtes-vous dans la Norme ? et qu'est-ce que la Norme déjà?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    newwworld Index du Forum -> Français à l'université -> Psychanalyse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
zakaria
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2011
Messages: 411
Localisation: Béni Mellal
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
Point(s): 414
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 21:50 (2011)    Sujet du message: Êtes-vous dans la Norme ? et qu'est-ce que la Norme déjà? Répondre en citant

Êtes-vous dans la Norme ? et qu'est-ce que la Norme déjà?

La norme est une idée abstraite, un concept en mouvement, au gré des époques, des groupes et des sociétés. La norme s’impose le plus souvent en vase clos ; la plupart des disciplines, des collectivités, des entreprises, possèdent et édictent leurs normes. La norme trouve sa source dans un comportement purement animal. A l’origine, elle fut créée pour affirmer une appartenance à une « tribu » et ainsi contrer la peur de l’inconnu, des autres et des grands espaces…
On trouve ainsi des normes sociales, politiques, religieuses, affectives, de manières, d’habillement, d’expressions verbales, et même des normes de pensées ! Ce sont les normes qui, généralement, autorisent (ou défendent) un type de comportement ou en rejettent d’autres. Et l’on arrive déjà à :

Une première absurdité : La plupart des individus arrivent à se définir selon les normes, à se confondre avec elles dans tous les domaines (songeons à la norme d’appartenance à un « club », par exemple, avec diction, habillement, comportement imposé et suivi, etc…).

Quant à ceux qui se trouvent hors normes (vers le bas comme vers le haut) : qui pourrait alors les « reconnaître » et comment, face aux normes, pourraient-ils se définir ?

Une deuxième absurdité : La norme impose de montrer une façon de faire et un état d’esprit calqué sur ce qu’attendent les autres. De ce fait, la notion de norme est essentiellement négative, réductive et exclusive. Elle rejette ainsi comme un corps étranger le marginal de tout niveaux et de tout ordres (il suffit de constater le nombre de familles étriquées et bien-pensantes qui excluent de leur sein les gens intérieurement libres, au nom de la « caste » ou de l’argent. Il en est de même dans la rue, où les gangs rejettent celui ou celle qui ne correspond pas à une certaine « apparence »).


Une troisième ! : La norme rejette les créativités individuelles. A moins que la créativité ne se situe dans le cadre (mot qui se clôt sur lui-même) d’un travail déterminé, telle la recherche personnelle d’amélioration ou de développement d’une entreprise pouvant, éventuellement, déclencher de nouvelles normes.


Et une dernière… : Il arrive fréquemment que la norme soit ramenée au niveau de « la moyenne » avec laquelle elle se confond ; et l’on voit immédiatement le climat d’étouffement, de résignation et de mort de soi-même qui devient le risque couru par tous ceux qui, affectivement ou mentalement, échappent à cette moyenne et qui, de ce fait, peuvent encourir des « peines » et « des sanctions ». On retombe dans ce lamentable état de chose dès que la norme s’aligne sur la moyenne !


AU FINAL : Toute idée, toute opinion, imposées de quelques manières que ce soit…tout dogme, tout intégrisme anéantissent et pulvérisent ce qui est profondément libre, intelligent, authentique, intuitif, créatif « et vrai en l’individu ».


Que pouvons-nous faire ? La seule solution est le refus intérieur de ces réductions. Ce refus seul permet la recherche d’une autre façon d’être et de vivre. « Façon » ne pouvant se deviner que grâce « aux marginaux » de l’âme et de l’intelligence, mais qui sont frappés de solitude, entachés de suspicion et d’hostilité… Où sont les poètes, les penseurs et les philosophes d’autrefois ? Seul quelques-uns parviennent à résister aux assauts de la norme, uniquement grâce à leur force affective et mentale. Sinon…ils sont broyés, discrédités, accablés, voire annihilés par le système !


Mais il serait lamentable, que le monde soit régi et pensé par des gens « Moyens-Normatifs » au lieu de l’être par des porteurs d’idées libres où les normes perdent entièrement leur sens premier…

Un comportement individuel et intelligent semble donc indispensable. Avec « équilibre et raison », certaines normes se transforment alors en respect : ces normes-respects sont des évidences de la vie, afin d’assurer, au sein d’un ensemble, une bonne cohésion sociale ou chacun peut trouver sa part de liberté…
 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Juin - 21:50 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    newwworld Index du Forum -> Français à l'université -> Psychanalyse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com