newwworld Index du Forum
newwworld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les focalisations et figures de style

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    newwworld Index du Forum -> Français au lycée -> Deuxième année baccalauréat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fouad
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 288
Localisation: elksiba
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Point(s): 288
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 30 Mai - 01:58 (2011)    Sujet du message: Les focalisations et figures de style Répondre en citant

 La focalisation zéro

 Définition: C’est lorsque le narrateur connaît tout de l’histoire racontée. On parle aussi de « narrateur omniscient».

Illustration:

« Vers le milieu du mois d’octobre 1829, monsieur Simon Babylas Latournelle, un notaire, montait du Havre à Ingouville, bras dessus bras dessous avec son fils, et accompagné de sa femme, près de laquelle allait, comme un page, le premier clerc de l’Étude, un petit bossu nommé Jean Butscha. Quand ces quatre personnages, dont deux au moins faisaient ce chemin tous les soirs, arrivèrent au coude de la route qui tourne sur elle-même comme celles que les Italiens appellent des corniches, le notaire examina si personne ne pouvait l’écouter du haut d’une terrasse, en arrière ou en avant d’eux, et il prit le médium de sa voix par excès de précaution. » […]






Balzac, incipit de Modeste Mignon, 1844.                                                                                                                                                                                                                              La focalisation externe



 Définition: C’est lorsque le narrateur ne rapporte que les apparences extérieures de l’histoire. Le narrateur tient ainsi le lecteur en attente.

Illustration

« Comme il faisait une chaleur de tente-trois degrés, le boulevard Bourdon se trouvait absolument désert.
Plus bas le canal Saint-Martin, fermé par les deux écluses étalait en ligne droite son eau couleur d’encre. Il y avait au milieu, un bateau plein de bois, et sur la berge deux rangs de barrique
Au delà du canal, entre les maisons que séparent des chantiers le grand ciel pur se découpait en plaques d’outremer, et sous la réverbération du soleil, les façades blanches, les toits d’ardoises, les quais de granit éblouissaient. Une rumeur confuse montait du loin dans l’atmosphère tiède ; et tout semblait engourdi par le désœuvrement du dimanche et la tristesse des jours d’été. Deux hommes parurent.
L’un venait de la Bastille, l’autre du Jardin des Plantes. Le plus grand, vêtu de toile, marchait le chapeau en arrière, le gilet déboutonné et sa cravate à la main. Le plus petit, dont le corps disparaissait dans une redingote marron, baissait la tête sous une casquette à visière pointue.
Quand ils furent arrivés au milieu du boulevard, ils s’assirent à la même minute, sur le même banc.
Pour s’essuyer le front, ils retirèrent leurs coiffures, que chacun posa près de soi ; et le petit homme aperçut écrit dans le chapeau de son voisin : Bouvard ; pendant que celui-ci distinguait aisément dans la casquette du particulier en redingote le mot : Pécuchet. » […]












Flaubert, Bouvard et Pécuchet, 1881.


     
La focalisation interne


Définition: C’est lorsque le narrateur raconte tout ce qu’il voit, tout ce qu’il sait et tout ce que pense un personnage.

Illustration :

« Frédéric, en face, distinguait l’ombre de ses cils. Elle trempait ses lèvres dans son verre, cassait un peu de croûte entre ses doigts ; le médaillon de lapis-lazuli, attaché par une chaînette d’or à son poignet, de temps à autre sonnait contre son assiette. Ceux qui étaient là, pourtant, n’avaient pas l’air de la remarquer. » […]






Flaubert, L’Éducation sentimentale, 1869.











figures de style les plus souvent rencontrées    
FIGURE DE STYLE    
DEFINITION    
EXEMPLE    
ALLEGORIE n.f.     
Personnification d'une idée abstraite
- Ô Mort, vieux capitaine, il est temps !
ALLITERATION n.f.     
Répétition d'une ou de plusieurs consonnes dans un groupe de mots
Allitération en dans Colombine de Verlaine :    Cassandre sous son    Capuce


ANAPHORE n.f.    
Répétition d’une même expression ou d’un même mot en début de phrase ou de vers
- Partout l’image idée, partout la pensée fleur, partout les fruits
ANTITHESE n.f.    
2 termes de sens opposés dans une même phrase
- Le navire était noir, mais la voile était blanche
ASSONANCE n.f.    
Répétition d’une même voyelle dans un groupe de mots
Assonance en dans Je vous envoie un bouquet de Ronsard :    Qui ne les eût à ce vêpre cueillies    Chutes à terre elles fussent demain.


CHIASME n.m.    
Structure en croix qui associe 2 termes deux à deux sans nécessairement qu’ils aient un rapport de sens
- Il regarde longtemps, longtemps cherche sans voir- Ces murs, maudits par dieu, par Satan profanés

COMPARAISON n.f.     
Etablir un parallèle entre un comparé et un comparant à l’aide d’un mot-outil (comme, semblable à...)
- Tes yeux sont bleus comme le ciel
ENUMERATION n.f.,   
ACCUMULATION n.f.  
Juxtaposition d'une série de termes
- Un gros meuble à tiroirs encombrés de bilans, de vers, de billets doux, de procès, de romances
EUPHEMISME n.m.     
Formulation adoucie d’une idée qui pourrait paraître trop brutale
- Les non-voyants (aveugles)- Il est décédé (il est mort)

GRADATION n.f.     
Succession de mots ou d'expressions de sens voisins et dont l'ordre traduit une progression croissante ou décroissante
- elles piaillaient, beuglaient, hurlaient.   Le Vieux saltimbanque de Baudelaire
HYPERBOLE n.f.     
Exagération dans le choix des mots
- Un bruit à réveiller un mort
IRONIE n.f.     
Dire le contraire de ce que l’on pense
- C’est malin ! (c’est idiot)- Surtout ne te presse pas !

LITOTE n.f.     
Utilisation d'une expression suggérant beaucoup plus que ce qu’elle dit réellement
- Ce n’est pas mauvais (c’est bon)- Va, je ne te hais point (je t’aime). le Cid de Corneille.

METAPHORE n.f.     
Etablir une assimilation entre un comparé et un comparant qui sont rapprochés sans outils de comparaison.Une métaphore filée est développée et poursuivie sur plusieurs mots.
- Et tes mains, feuilles de l’automne- Les étoiles volaient dans les branches des arbres

METONYMIE n.f.     
Remplacer un élément par un autre élément appartenant au même ensemble logique (contenu -> contenant ; partie -> tout)
- Boire un verre- Manger son assiette

OXYMORE n.m.     
Réunir à l’intérieur d’une même expression deux mots aux sens opposés
- Une obscure clarté
PERIPHRASE n.f.     
Remplacer un terme par une expression qui le défini
- La capitale de la France - Le roi des animaux

PERSONNIFICATION n.f.    
Attribuer des qualités humaines à un objet inanimé
- Cette rose aimable comme toi- Un soleil voit naître et mourir la rose

PLEONASME n.m.    
Répétition de termes superflue
- Un géant vraiment grand- Descendre en bas

SYNECDOQUE n.f.    
Remplacer un mot par un autre ayant une relation d’inclusion avec celui-ci (la partie pour le tout ou le tout pour la partie). Cas particulier de la métonymie.
Le tout pour la partie :- Metz a gagné la finale (pour « l'équipe de foot de Metz »...)La partie pour le tout :- Je quitterai bientôt ces murs (pour « cette maison »)

    

_________________
toujours!!!


Dernière édition par Fouad le Sam 11 Juin - 01:41 (2011); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Mai - 01:58 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
zakaria
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2011
Messages: 411
Localisation: Béni Mellal
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
Point(s): 414
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun 30 Mai - 12:27 (2011)    Sujet du message: Les focalisations et figures de style Répondre en citant

Très intéressant
Merci beaucoup Fouad et bonne continuation
 


Revenir en haut
Fouad
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 288
Localisation: elksiba
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Point(s): 288
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 31 Mai - 01:04 (2011)    Sujet du message: Les focalisations et figures de style Répondre en citant

merci à vous cher frère 

_________________
toujours!!!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:13 (2016)    Sujet du message: Les focalisations et figures de style

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    newwworld Index du Forum -> Français au lycée -> Deuxième année baccalauréat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com