newwworld Index du Forum
newwworld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La poésie romantique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    newwworld Index du Forum -> Français à l'université -> Littérature XVIIIème et XIXème siècle -> XIXème siècle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fouad
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 288
Localisation: elksiba
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Point(s): 288
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim 19 Juin - 13:32 (2011)    Sujet du message: La poésie romantique Répondre en citant

La poésie romantique 
 
 
       La poésie romantique se veut à la fois intime et universelle, cosmique et inspirée.


1 - Un registre lyrique
 

       Le "je" romantique veut atteindre le plus intime de l'être et de ses sentiments. 

       Lyrisme : registre poétique qui permet l'expression souvent exaltée de sentiments personnels.


       Le discours poétique romantique aspire à se manifester comme une simple confidence. L'épreuve amoureuse, la confrontation avec le réel, la perte des idéaux, toutes les occasions de larmes sont des chemins vers la poésie. Le poète romantique tente de dire ses sentiments, ses pensées les plus privées, ses goûts les plus personnels, persuadé que le lecteur y retrouvera, sinon ses propres sentiments, au moins quelque chose d'apparenté à ce qu'il ressent lui-même.



2 - Une poésie universelle
 

       Le poète de l'intime se pose volontiers en interprète de la nature tout entière, voire du cosmos, comme chez Victor Hugo. Il existe une langue des choses muettes. L'homme est entouré de voix que le poète a le privilège d'entendre mieux que tout autre.



3 - Innovation poétique
 

        Le Romantisme recherche une nouvelle simplicité en poésie. Il prône le choix de la figure de style juste, inventive, loin des figures pompeuses et figées des poètes classiques. Pour le lexique, il choisit le terme le plus simple. Le Romantisme rejette le côté trop structuré de l'alexandrin classique, avec se césure automatique à la sixième syllabe.

 Césure : coupe centrale qui sépare un alexandrin en deux moitiés égales.


         Le Romantique disloque le vers en multipliant les coupes, en accumulant rejets et enjambements.

Enjambement :
effet produit lorsqu’une phrase dans un poème ne s'arrête pas à la rime mais déborde jusqu'à la césure ou à la rime du vers suivant.

Rejet : effet produit lorsque dans un poème en vers un élément court de la phrase (un ou deux mots) est rejeté au vers suivant.




_________________
toujours!!!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 19 Juin - 13:32 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    newwworld Index du Forum -> Français à l'université -> Littérature XVIIIème et XIXème siècle -> XIXème siècle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com